/*--Articles-Similaires-LeBlogger.com--*/

lundi 30 juillet 2018

Les cartes "bon travail"

Cartes bon point sur les super-héros


J'ai testé le système des "bons points" pendant deux ans. Puis, je suis tombée enceinte et en revenant de mon congé de maternité (en plein milieu d'année), je n'avais pas envie de tout remettre en place pour quelques mois. L'année d'après, j'ai commencé avec une petite classe fort calme et je ne voyais pas l'intérêt de les mettre en place. Ce fut une grave erreur car au bout de quelques semaines, il y a eu des changements de classe ainsi que de nouveaux élèves et l'ambiance de classe s'est vite détériorée.


J'ai donc eu l’occasion de tester à long terme la gestion des comportements avec et sans bons points et une chose est sûre, ils ne vont plus me quitter!
Je précise que j'utilise ce système dans une classe avec des élèves de T3 (troubles du comportement).

Principe:

Je donne cours à raison de 4 périodes de 45 min/semaine. Au bout de chacune de ces périodes, si le comportement a été correct (ou si un gros effort a été fourni par rapport au comportement habituel), les élèves reçoivent un "bon point" représenté cette année par une carte "bon travail" sur le thème des super-héros.


Si le cours s'est déroulé sans encombres, celles-ci sont distribuées à la fin du cours pendant que les élèves rangent leurs affaires. Dans le cas contraire, les élèves sont invités à venir près de mon bureau pour évaluer leur comportement. C'est l'occasion de faire le point rapidement avec l'élève sur son comportement et les conséquences de celui-ci. 

Dès qu'un élève réunit 5 cartes, il peut l'échanger contre le super-pouvoir suivant: choisir son activité pendant une période de 45 min parmi les propositions suivantes:
- Travail sur PC/tablette (jeux mathématique, de réflexion ou de logique)
- Lire un livre
- Pixel'art (reproduction ou symétrie)
- Puzzle
- Jeux SmartGames
- Legos
- Tout autre activité mathématique utilisée en classe (jeux de cartes, manipulation, création au compas, ...)

C'est au final un gain de temps car les élèves travaillent à 100 % pour obtenir leur carte et lors de leur période d'activité libre, ils travaillent des notions mathématiques sans s'en rendre compte.

L'élève peut échanger les cartes quand il le souhaite. La plupart du temps, les élèves les gardent pour les utiliser à un moment plus difficile pour eux (après le dîner ou la piscine, quand ils sont fatigués ou qu'ils se sont disputés avec leur meilleur copain, ...) ce qui réduit encore plus les soucis de comportement.

Intérêts:

Au lieu de réprimander sans cesse les mêmes élèves, je vois ici le côté positif des choses et encourage les "bons" élèves. En plus d'être dans la valorisation plutôt que dans la dévalorisation, je gagne également beaucoup de temps: plus de mots à noter au journal de classe, d'idées de punitions à trouver, de punitions à récupérer voire de perte d'autorité quand la punition n'est pas faite (on remet un mot, on la double, ... et qu'au bout de x semaines, toujours aucun retour...!)

En début d'année, il y a toujours 1-2 élèves récalcitrants qui trouvent le système "nul" car jouer c'est pour les "bébés" (je les cite mot pour mot). Cela dure généralement une bonne semaine, le temps que leurs camarades réunissent assez de cartes pour pouvoir les échanger.
Quand leur voisin de gauche réalise un puzzle de Star Wars et que celui-ci de droite suit un plan de montage pour réaliser une voiture en Legos, ils commencent souvent à se mettre au travail :-D


Cartes bon point sur les super-héros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...